L'actualité immobilière des agences Agence du sud
30 Août

Votre agence immobilière de Roquevaire vous conseille de tout passer au crible avant d’acheter !

Pour un achat immobilier réussi à Roquevaire, pensez à tout vérifier ! Et en utilisant une check-list, impossible de vous tromper : le prix, le taux attractif, le quartier (mieux vaut choisir un quartier en pleine évolution où les prix sont susceptibles d’évoluer à la hausse). Mais pour être sûr de son choix, il faut regarder attentivement d’autres éléments…
Certains acheteurs se focalisent sur l’état général, la superficie, le nombre de chambres… et négligent de s’intéresser au voisinage. Pour être certain d’apprécier le quartier dans lequel est situé ce logement à Roquevaire qui vous intéresse, faites-en donc le tour à pied ou en voiture. Assurez-vous donc qu’il n’y a pas de nuisances. Boulangerie, épicerie, pharmacie, écoles…, vérifiez qu’il y en a à proximité. Le calme c’est bien, mais faut-il pour autant faire dix minutes de voiture avant de trouver un commerce ?

Les acheteurs s’imaginent souvent que c’est plus facile d’acheter un appartement qu’une maison, que l’on prend moins de risque. En effet, ce type de logement peut aussi présenter des défauts et des inconvénients comme les nuisances dues au voisinage, l’exiguïté de certaines pièces, le manque de luminosité, la note salée de chauffage …

Lorsqu’ils achètent une maison, les acquéreurs sont souvent plus vigilants. Ils prennent le temps de tout inspecter, de revisiter accompagnés d’un professionnel du bâtiment pour faire le point sur l’état de la toiture, la plomberie, l’installation électrique … Avec un appartement, c’est pareil. Et même si celui-ci est en copropriété ! Il faut s’intéresser au DPE et aux charges à payer. Les charges sont un poste de dépenses importantes, sans compter que, comme le pointe chaque année l’association des responsables de copropriétés (ARC), elles augmentent constamment.

Ne négligez pas l’état de la copropriété. Faites le point sur son état financier d’abord. Si celle-ci est endettée, réfléchissez bien. Une copropriété fragilisée financièrement ne peut engager de travaux sans compter qu’à court terme les impayés de charges se traduisent par une hausse des charges pour combler les déficits et, à long terme, les procédures de recouvrement aboutissent à des impayés auprès des prestataires et fournisseurs !

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée