L'actualité immobilière des agences Agence du sud
29 août

Les biens immobiliers comme les résidences secondaires en vente ont la cote à Carnoux-en-Provence !

AdobeStock_170082460

Si vous avez un bien immobilier à vendre à Carnoux-en-Provence, bonne nouvelle : les Français sont toujours aussi friands des résidences secondaires. La maison de vacances, et principalement celle située au bord de la mer, reste un rêve pour la majorité de nos concitoyens. À la veille de l’été, le Crédit Foncier a confié au Cabinet Elabe la réalisation d’une enquête sur les résidences secondaires et celle-ci révèle que, malgré des charges et des coûts élevés, 4 Français sur 10 (40 %) souhaiteraient en acquérir une !

La résidence secondaire a toujours fait rêver les Français. Toutefois, seuls 13% d’entre eux en possèdent une. Selon la dernière enquête publiée par l’Insee sur Les Conditions de logement en France, l’Hexagone compte 3,4 millions de résidences secondaires en 2017, soit 10 % du parc total de logements. Plus de la moitié (57 %) sont des maisons. Au cours des 30 dernières années, de nombreux Français ont cédé à la tentation de s’offrir une maison de vacances. Le nombre de résidences secondaires a en effet progressé de 28 %. Un chiffre que l’on peut comparer à la hausse de 37 % concernant les résidences principales et qui en dit forcément long.

Vous avez une maison à vendre à Carnoux-en-Provence ? C’est le moment de vous lancer ! Faites-la estimer ! Un professionnel vous aidera ainsi à fixer un bon prix. Un prix capable d’attirer les acheteurs qui sont de retour sur le marché depuis mi-mai. Mais il y a une autre bonne nouvelle : comme les banques sont soucieuses de capter cette clientèle qui revient sur le marché immobilier, les taux baissent de nouveau fortement. Elles sont plusieurs à avoir lancé ces derniers jours des opérations spéciales, valables tout l’été, avec des taux « cassés »… Ainsi, il est aujourd’hui possible d’emprunter à moins de 1 % sur 15 ans, des taux réels négatifs au regard de l’inflation à 2,1 % !

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée