L'actualité immobilière des agences Agence du sud
27 sept

Le point sur vos conditions d’accès au crédit pour l’achat d’un appartement en vente à Aubagne !

Bulle : Financement

Votre intention est d’acheter un appartement à Aubagne ? Les conditions d’achat et d’accès au crédit de cette rentrée vous intéressent ? Ce que l’on sait, c’est qu’aujourd’hui les taux de crédit sont sensationnels : 1,5 % sur 15 ans, 1,7 % sur 20 ans et 2 % sur 25 ans. En fait, ils ont baissé de 0,70 % depuis le début de l’année. Entre fin juin et mi-juillet, ils ont encore poursuivi leur baisse, mais principalement sur le 15 et le 25 ans. Ils sont en effet restés stables sur 20 ans, comme l’a observé Maël Bernier, porte-parole et Directrice de la communication de Meilleurtaux.com. « Le pouvoir d’achat immobilier, s’il progresse dans certaines villes moyennes, reste globalement stable ou en baisse en raison de la hausse des prix qui redémarre notamment dans les grandes villes, à l’exception cependant notable de Paris dont la moyenne constatée s’affiche en baisse pour le mois de juin, explique-t-elle. Des baisses de taux comprises ainsi entre 0,05% et 0,10% selon les villes et les durées. »

Et certains très bons profils arrivent à des résultats surprenants. Prenons l’exemple de ce couple d’emprunteurs avec un excellent dossier qui a obtenu, en juillet dernier, un crédit à 0,90 % sur 20 ans, un niveau record, pour la première fois sous la barre symbolique de 1 % !

Évidemment, ce taux est très exceptionnel (le taux affiché par cette banque est habituellement de 1,50 % sur 20 ans, ce qui est déjà un bon taux) mais il en dit long sur la forte concurrence interbancaire et la stratégie de conquête très offensive de certains établissements. De plus, si l’agence Vousfinancer.com a réussi à négocier ce niveau de taux, c’est grâce à la qualité du dossier et aux profils de ses clients : un couple de primo-accédants avec 6000 € de revenus nets mensuels à deux et 50 000 € d’apport désirant acheter leur résidence principale pour un montant de 350 000 €.

C.V. / Bazikpress © Frédéric Massard

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée